LUC NOPPEN


« Retour à la liste des membres

Professeur titulaire au Département d’études urbaines et touristiques à l’Université du Québec à Montréal (UQAM)



Département d’études urbaines et touristiques
Université du Québec à Montréal
Case postale 8888, succ. Centre-ville
Montréal, Québec, H3C 3P8, Canada

Téléphone : (514) 987-3000, poste 2562
Télécopieur : (514) 987-7827
Courriel : noppen.luc@uqam.ca

Domaines d’expertises et thèmes de recherche :
Histoire de l’architecture de Québec
Patrimoine urbain (caractérisation, évaluation et planification stratégique)
Patrimoine à caractère religieux

Biographie

Luc Noppen est professeur titulaire au Département d’études urbaines et touristiques de l’Université du Québec à Montréal depuis 2001 ; auparavant, il a enseigné à l’Université Laval (depuis 1972), au Département d’histoire et à l’École d’architecture. Il a été invité par l’UQAM à devenir le premier titulaire de la Chaire de recherche du Canada en patrimoine urbain (2001-2008), à l’École des sciences de la gestion ; cette Chaire a été renouvelée pour un deuxième terme (2008-2015). Depuis 2015, Luc Noppen est directeur des partenariats de la CRTC en patrimoine urbain.
Spécialiste reconnu de l’histoire de l’architecture et de la conservation architecturale au Québec, Luc Noppen œuvre depuis quarante-cinq ans en recherche et enseignement ; il a à son actif plus de trente livres et plus de trois cents articles, rapports et communications scientifiques. Ses recherches sont régulièrement subventionnées par le CRSH et le FRQSC.  Il a dirigé une trentaine d’étudiant.e.s à la maîtrise et au doctorat et encadre encore aujourd’hui des étudiant.e.s aux trois cycles, tout en assumant une pleine charge au baccalauréat en urbanisme. Professeur invité de l’École nationale des Chartes (Paris/Sorbonne) en 2008 et de l’Université de Bretagne Occidentale (Brest) à quelques reprises (dont en 2008), Luc Noppen siège régulièrement sur des jurys de thèse à l’UQAM et ailleurs. Il a été, de 2000 à 2015, rédacteur de la revue Architecture-Canada publiée par la Société pour l’étude de l’architecture au Canada/Society for the Study of Architecture in Canada. Il a été directeur de la collection des Cahiers de recherche de l’Institut du patrimoine, qu’il a fondée 2007 (dix titres parus) et dirige actuellement la collection « Nouveaux patrimoines » aux PUQ (douze titres parus). Il a initié les Rencontres internationales des jeunes chercheurs en patrimoine qui se tiennent bi-annuellement, en alternance à Montréal et à l’étranger.

Luc Noppen est membre de la Société royale du Canada depuis 1994 (section architecture, Académie des lettres) ; il a obtenu la Bourse Killam en 1998 et s’est vu décerner plusieurs prix d’excellence pour son apport à la connaissance de l’architecture et à la conservation du patrimoine bâti, dont le prix Gérard-Morisset (Prix du Québec, 1999) et le prix Thomas-Baillairgé (Ordre des architectes du Québec, 2006). Il a reçu un doctorat honoris causa de l’Université Jean Monnet de Saint-Étienne/Lyon (France) en 2010 et s’est mérité le Prix pour la carrière professorale en recherche de l’École des sciences de la gestion de l’UQAM en 2014.

Une approche intégrée du paysage bâti, une connaissance approfondie de l’histoire de l’architecture au Québec, et la recherche de solutions concrètes caractérisent les travaux de Luc Noppen ; cela lui a valu de collaborer à plusieurs projets d’aménagement et de mise en valeur en milieu historique. En 2019, il a établi un plan stratégique de conservation/mise en valeur pour le Parc du Canal-de-Soulanges, dans le cadre d’un projet de partenariat avec la MRC de Vaudreuil-Soulanges.

Projets de recherche

L’affirmation d’une identité architecturale dans les diocèses catholiques romains du Québec : la bataille des styles et le renouveau des pratiques architecturales, 1850-1900

  • Chercheurs : Luc Noppen et Marc Grignon
  • Financement : CRSH, 2018-2023

Ce projet de recherche vise à étudier l’architecture des églises de la seconde moitié du XIXe siècle, une période négligée de l’histoire de l’architecture québécoise malgré le fait qu’elle compte un grand nombre de monuments dans le paysage construit. C’est une période où les styles architecturaux sont de plus en plus utilisés comme signes d’appartenance culturelle, dans le contexte d’une diversification rapide des identités culturelles et religieuses au Québec. Une meilleure connaissance de ces églises est nécessaire aujourd’hui pour mieux en évaluer l’intérêt patrimonial.

 

Identity on the Land. Company Towns in Canada

  • Chercheur.e.s: Lucie K. Morisset (chercheure principale), Luc Noppen (cochercheur), Marc de Caraffe (collaborateur)
  • Financement: CRSH, Savoir, 2014-2019
 

Enjeux urbains de la patrimonialisation. La patrimonialité en question

  • Chercheur.e.s: Lucie K. Morisset (chercheure principale), Luc Noppen (cochercheur) et 6 autres co-chercheurs
  • Financement: FRQSC, programme Équipes de recherche, soutien au groupe PARVI, 2014-2018

Nos églises, nos châteaux. Réinventer le patrimoine ecclésial au Québec

  • Chercheur.e.s : Luc Noppen, Lucie K. Morisset
  • Financement : CRSH, 2012-2017

Publications et œuvres des cinq dernières années

Livre ou monographie

  • Noppen, L. 2020. Le « Petit Pouvoir » aux Cèdres. L’ancienne centrale hydroélectrique du canal de Soulanges. Étude historique, analyse architecturale et évaluation patrimoniale. Montréal: Ed. Patrimonium. En ligne, URL :  https://patrimoine.uqam.ca/wp-content/uploads/sites/35/Noppen_PetitPouvoir_s-1.pdf.
  • Noppen, L., Coomans, T. & Drouin, M. (Eds.). 2015. Des couvents en héritage/Religious Houses : A Legacy. Québec: Presses de l’Université du Québec.

Article dans une revue scientifique

  • Morisset, L. & Noppen, L. 2020. L’histoire de l’art à la rescousse des églises du Québec. Incursion dans l’utopie patrimoniale du Québec, 1919-1962. Livraisons d’histoire de l’architecture, 40: 57-74. En ligne, URL : https://journals.openedition.org/lha/1301?lang=en.
  • Noppen, L. 2020. Revisiter la centrale hydroélectrique des Cédres (1899), communément appelée le Petit-Pouvoir du canal de Soulanges. Bulletin de l’AQPI, 31(1): 14-19.
  • Noppen, L. 2020. Thomas Baillairgé et Victor Bourgeau. Deux architectes issus de la pratique architecturale instiguée au Québec par l’Église canadienne-française au XIXe siècle. Carnets de l’ERHAQ, 4: 107-127.
  • Noppen, L. 2017. Des églises de plus en plus municipales. Revue québécoise d’urbanisme, (37)1-2: 4-6, 13-15.
  • Noppen, L. 2016. Reflexions on the Metamorphosis of our Christian Landscape. Das Munster, 3: 208-213.
  • Noppen, L. 2016. The Future of churches in questions. Future for Religious Heritage. En ligne, URL : http://www.frh-europe.org/the-future-of-churches-in-questions.
  • Noppen, L. 2015. French Architects in Early 20th Century French Canadian Church Architecture: The Contribution of Breton architect Arthur Regnault in Nova Scotia (Acadia) and Québec City. The Journal of the Society of Architecture in Canada, (40)1: 16-42.

Chapitre de livre ou contribution à un ouvrage collectif

  • Noppen, L. (À paraître). L’influence de l’architecte A. W. N. Pugin au Québec, en particulier sur l’architectrure religieuse du diocèse catholique romain de Montréal. In Festschrift en l’honneur de Malcolm Thurlby. Montréal: Ed. Patrimonium.
  • Noppen, L. 2017. Essai sur la patrimonialité de la cathédrale Saint-Germain de Rimouski. In N. Beaudry, J. R. Thuot & K. Vignola (Eds.), La cathédrale de Rimouski. Parcours, mémoires, récits (pp. 319-382). Rimouski: Les Éditions de L’Estuaire.
  • Morisset, L. K. & Noppen, L. 2015. La renaissance des couvents au Québec. In T. Coomans, M. Drouin & L. Noppen (Eds.), Des couvents en héritage / Religious Houses: A Legacy (pp. 111-174). Québec: Presses de l’Université du Québec.
  • Noppen, L. 2015. Thomas Baillairgé and Victor Bourgeau: architects, architectural practice, and the 19th-century French-Canadian Church in Quebec. In M.M. Reeve (Ed.), Architecture and the Classical Tradition: From Pliny to Posterity. Tributes to Pierre du Prey (pp. 229-245). Londres: Harvey Miller.

Rapport de recherche

  • 2020 Noppen, L. L’ancienne centrale hydroélectrique du canal de Soulanges, Les Cèdres. Étude historique, analyse architecturale, évaluation patrimoniale. Montréal, Chaire de recherche du Canada en patrimoine urbain, ESG-UQAM.
  • 2019 Noppen, L. Évaluation patrimoniale des flèches de l’église Saint-Romuald de Farnham. Rapport d’expertise produit à la demande de la paroisse.
  • 2019 Noppen, L. Étude prospective du potentiel de mise en valeur de l’église Sainte-Thérèse de l’Enfant-Jésus d’Arvida. Rapport d’expertise produit à la demande de Ville de Saguenay.
  • 2018 Noppen, L. L’église Saint-Barnabas (Pierrefonds-Roxboro). Étude historique, analyse architecturale, évaluation patrimoniale. Rapport présenté à l’Arrondissement Pierrefonds-Roxboro.
  • 2017 Noppen, L. L’église Saint-Norbert de Val-Morin. Étude historique, analyse architecturale et énoncé des valeurs patrimoniales.
  • 2016 Noppen, L. Quelques réflexions sur l’avenir des églises. Rapport présenté aux commissaires Claude Corbo et Michèle Courchesne, nommés pour conseiller le ministre de la Culture et des Communications sur le dossier du patrimoine à caractère religieux en vue de la définition d’une nouvelle politique culturelle du gouvernement du Québec. Rapport commandité par les commissaires.
  • 2015 Noppen, L. L’église Saint-Étienne de Beauharnois. Étude historique, analyse architecturale et énoncé des valeurs patrimoniales.

Autres réalisations des cinq dernières années


Autre site pour ce chercheur